PCCF |

Paul Ricard

Communiqué, le 28 septembre 2020

Dans la foulée du Mans, le rendez-vous du Paul-Ricard, dans le cadre du championnat de France des circuits, sera un nouveau temps fort de la saison de Porsche Carrera Cup France, avec pas moins de trois courses au menu.

Un rendez-vous crucial. Avec ses trois courses au programme, soit autant que ce qui a déjà été disputé jusqu’alors (deux à Magny-Cours, une dans le prestigieux cadre des 24 Heures du Mans), ce troisième meeting de Porsche Carrera Cup France s’annonce déjà comme capital pour l’obtention du titre. À son terme en effet, le cap de la mi saison aura été franchi, et un week-end sans, pourrait venir doucher les espoirs de bon résultat final. Les pilotes et teams savent donc l’importance d’être d’entrée dans le bon rythme sur le tracé varois, d’y dénicher aussi les meilleurs réglages pour la 911 GT3 Cup, afin d’être les plus rapides dans la Courbe de Signes ou le Double Droite du Beausset. Autant de virages qui ont fait la réputation de ce circuit du Castellet comme étant l’un des plus beaux mais aussi des plus sélectifs de l’Hexagone.

Vainqueur de sa deuxième course de l’année, Ayhancan Güven (Martinet by Alméras) a pris un petit avantage au Mans dans la quête de ce qui constituerait un troisième sacre consécutif pour lui, mais Jean-Baptiste Simmenauer (BWT Lechner Racing) pointe à seulement sept points. Et le Français de 19 ans a assurément pris une autre dimension depuis sa première saison en Porsche Carrera Cup France en 2018, qui l’avait vu signer une quatrième place pour meilleur résultat. Cette année, il n’a encore jamais figuré en dehors du podium et il convoite son premier succès. Plusieurs pilotes s’annoncent toutefois tout autant déterminés, à l’image de Florian Latorre (CLRT), auteur d’une course mancelle en demi-teinte après avoir pourtant réalisé la pole position, du Néo-Zélandais Jaxon Evans (BWT Lechner Racing) aussi, poussé hors-piste dans la Sarthe, ou encore de Marvin Klein (Martinet by Alméras), qui a connu son lot de mésaventures depuis l’ouverture des hostilités cette année (crevaison à Magny-Cours, pénalité au Mans). Adam Eteki (CLRT), le Junior Porsche Carrera Cup France 2019, aura quant à lui à cœur de capitaliser sur sa montée en puissance sarthoise.

Ils seront vingt-trois engagés au Paul-Ricard, avec l’arrivée de Clément Mateu (Pierre Martinet by Alméras) en Pro-Am. Une catégorie où Nicolas Misslin (BWT Lechner Racing), le double champion sortant, court toujours après son premier succès de l’année, alors qu’un match à trois avec Christophe Lapierre (Sébastien Loeb Racing) et Sylvain Noël (Racing Technology) se profile à l’horizon. L’éclectique Steeve Brooks (CLRT) viendra enfin grossir les rangs des Am, où Emil Caumes (CLRT) a pris l’ascendant, même si Maxence Maurice (Imsa Performance) a laissé entrevoir un beau potentiel dans les conditions météorologiques particulièrement difficiles du Mans.

Rendez-vous donc ce samedi 3 octobre dès 10h40 pour trente minutes de qualifications qui devraient se révéler déterminantes. Les courses sont quant à elles programmées samedi après-midi (15h55-16h25) puis dimanche (10h15-10h45 et 15h25-15h55). Elles seront l’occasion pour les pilotes de faire rugir les 485 chevaux du célèbre flat-six dans la ligne droite du Mistral, mais aussi le théâtre de passe d’armes, à coup sûr encore particulièrement exaltantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *